Sélection Festival International du Film de Toronto – TIFF

La 41e édition du Festival du Film International de Toronto, présente cette année 296 longs-métrages ainsi que 101 court-métrages, représentants au total plus de 83 pays. Le festival, qui cette année a lieu du 8 au 18 septembre, accueille en ouverture The Magnificent Seven d'Antoine Fuqua ainsi que The Edge of Seventeen de Kelly Fremon Craig en clôture.

Film Factory est fier d'annoncer que huit de ses post-productions ont été sélectionnées à l'édition 2016 du TIFF :

  • Blind Sun de Joyce A. Nashawati 

Premier long métrage de la réalisatrice Joyce A. Nashawati, Blind Sun retrace l'été d'Ashraf en Grèce, pays dans lequel il est considéré comme un étranger. Son travail est simple : garder la villa côtière d'un expatrié français. Sa vie s'effondre le jour où un policier décide de lui retirer son permis de résidence. La chaleur accablante de l'été et les déboires bureaucratiques auxquels il est confronté propulsent ainsi Ashraf dans la paranoïa et la folie.

  • The Empty Box de Claudia Sainte-Luce 

La mexicaine Claudia Sainte-Luce réalise et joue dans son second long-métrage, incarnant une jeune femme à Mexico qui se retrouve obligée de prendre soin de son père qui, aliéné, s'engouffre dans une démence sénile. Le père et sa fille apprennent à retisser des liens brisés par plusieurs années de négligence.

  • La Mort de Louis XIV d'Albert Serra 

Joué par la légende du cinéma français Jean-Pierre Léaud, Le Roi Louis XIV est en déclin. Après être rentré de promenade, le souverain sent une vive douleur à la jambe. S'ensuit une longue agonie que le spectateur suit dans le huit-clos de sa chambre.

  • Neruda de Pablo Larrain  

C'est à un emblème national que le réalisateur chilien décide de rendre hommage: l'écrivain, poète et homme politique Pablo Neruda. Alors qu'en 1948, la guerre froide s'étend au Chili, le penseur critique vivement son gouvernement. Le président Videla demande à l'inspecteur Peluchonneau de procéder à son arrestation. S'ensuit une véritable chasse à l'homme, le jeune inspecteur espérant se construire une renommée en capturant le célèbre fugitif.

  • L'Ornithologue de João Pedro Rodrigues 

João Pedro Rodrigues nous livre dans son dernier long-métrage le cheminement d'un ornithologue dans les rivières du nord du Portugal. Espérant apercevoir des spécimens rares, le jeune homme échoue dans les rapides avant d'être retrouvé inconscient par deux pèlerines chinoises.

  • À Jamais de Benoît Jacquot  

Dernière création du cinéaste français, À Jamais relate une histoire d'amour entre un réalisateur, interprété par Mathieu Amalric, et Laura, une jeune performeuse d'art, jouée par Julia Roy. Le couple file le parfait amour dans une maison de bord de mer, jusqu'au jour où Laura entend d'étranges bruits qui marquent le début d'événements déconcertants..

  • Personal Shopper d'Olivier Assayas 

Après Sils Maria, Kristen Stewart retrouve le réalisateur Olivier Assayas en incarnant cette fois-ci la chargée de garde-robe d'une célébrité à Paris. La jeune femme, également médium, tente désespérément d'entrer en contact avec l'esprit de son frère jumeau décédé. Elle reçoit alors sur son portable d'étranges messages anonymes.

  • Sieranevada de Cristi Puiu 

Suite à la mort de son père, Lary, la quarantaine, passe un samedi à Bucarest en compagnie de sa famille afin de commémorer le défunt.À l'occasion de ces retrouvailles, des tensions se ravivent, des vérités cachées éclatent. C'est une véritable fresque humaine que nous livre Cristi Puiu à travers ce drame familial.